Le Garcina Cambogia: fruit magique offert par la nature

garcinia cambogia

La nature ne cesse de nous combler de ses cadeaux. Le Garcina Cambogia en est bien un. Longtemps passé inaperçu, il est pourtant reconnu chez les asiatiques pour ses nombreux bienfaits. Cela fait des siècles que ce fruit est traditionnellement utilisé dans le domaine culinaire et médicinal asiatique.

Le Garcina Cambogia, qu’est-ce que c’est ?

Communément appelé Garcina, son nom scientifique est le Garcina Cambogia ou encore le Garcina gummi-gutta.

Comme le mangoustin (nommé aussi « Fruit des Dieux ». Fruit d’origine malaisienne et indienne qui prend, une fois en complète maturité, une couleur violacé foncé. Il est de forme sphérique avec une chair blanche épaisse divisée en 5 à 6 loges), le Garcina Cambogia est de la famille des Clusiaceae.

L’arbre du Garcina est présent essentiellement dans l’Asie tropicale. Il est de taille moyenne et pourrait atteindre une hauteur maximale de 12 mètres. En période de fleuraison, des fleurs roses-oranges apparaissent.

En maturité, ce fruit prend une couleur rouge, jaune ou orange. Avec à peu près 5 cm de diamètre, il est de forme ronde qui ressemble à celle d’une baie (fruit d’une masse pulpeuse à l’intérieur de laquelle se trouvent des graines intitulées « pépins »). Il renferme entre 6 et 8 graines et chacune d’entre elles est encerclée d’un arille.

Le Garcina a suscité l’intérêt des chercheurs et experts pour ses vertus sur la santé. Ainsi, de nombreuses études ont porté sur ce fruit présumé magique.

garcinia cambogia

Les études auxquelles le Garcina a été assujetti jusqu’à présent en ont dégagée 4 catégories de composants à savoir : des acides organiques parmi lesquelles l’acide hydroxycitrique (AHC ou HCA), des xanthones, des acides aminés (acide y-aminobutyrique arginine, asparagine, glutamine, glycine, leucine…), et des benzophénones.

Origines du Garcina

Le Garcina Cambogia tire ses origines de l’Asie tropicale. Mais il est également présent en Polynésie et en Afrique. Il est fortement présent en Asie du Sud Est et en Inde, précisément dans le Sud-Ouest de cette dernière, dans la région de Malabar. En effet, 30 parmi les 180 espèces qui en existent se trouvent en Inde.

Un climat tropical ou subtropical est le climat idéal pour cultiver l’arbre du Garcina. Ce dernier pousse abondamment dans les vallées dont le sol est sec ou inondé de temps en temps, mais aussi dans les rives. Ce qui explique sa concentration en Inde.

Fruit traditionnellement utilisé en Asie

Bien conscients des propriétés thérapeutiques et culinaires qu’il dégage, cela fait plus de 4000 ans que les asiatiques utilisent le Garcina en cuisine comme en médecine (même la médecine vétérinaire).

Dans certaines régions de l’Inde, on extrait des graines dudit fruit une huile végétale comestible. En cuisine, ce fruit est beaucoup utilisé en Inde comme en Thaïlande. En effet, dans ces pays, on incorpore l’écorce du Garcina dans la préparation d’un assaisonnement typique. Ce dernier est un excellent substitut au tamarin pour relever le goût des plats préparés.

En outre, le Garcina Cambogia est non seulement un acidifiant, mais aussi un conservateur naturel employé pour aromatiser les aliments et favoriser la digestion.

Obésité, ballonnements, diarrhée, hémorroïdes, inflammations, douleurs articulaires, alcoolisme et bien d’autres. Ce fruit sert aussi à traiter de nombreuses maladies.

L’écorce du Garcina est aussi utilisée dans la préparation d’une sorte de tisane employée dans le traitement des troubles gastro-intestinaux et du rhumatisme.

Cette tisane est également appliquée dans la médecine vétérinaire. Elle est administrée au bétail pour soigner les maladies buccales.

Propriétés et bienfaits du Garcina

Le Garcina dispose de nombreuses propriétés ayant un effet positif sur la santé. Ci-dessous, une liste non exhaustive de ces propriétés et bienfaits.

Action minceur et hypolipidémique

Tant d’études et de recherches ont été conduite sur les propriétés minceur du Garcina Cambogia. Les experts stipulent que ce fruit doit une grande part de ses effets minceur à l’acide hydroxycitrique qui représente à lui seul 10%-30% de sa composition. En effet cet acide aide à régulariser l’appétit et à mieux maitriser le poids.

Les recherches effectuées ont montré que l’acide hydroxycitrique a un pouvoir de coupe-faim et peut aussi minimiser la prise de calories.

A partir des expérimentations menées sur des rats, il a été démontré qu’un apport supplémentaire en acide hydroxycitrique conduit à une consommation alimentaire réduite et par conséquent à une perte de poids. Apparemment, c’est le fait que le cerveau arrive à mieux maitriser l’appétit qui a produit cet effet de satiété.

Ainsi, les chercheurs sont arrivés à la conclusion que l’acide hydroxycitrique joue un rôle de régulateur de l’appétit en raison de son incitation à la libération de sérotonine.

Mis à part sa propriété coupe faim, grâce à l’acide hydroxycitrique qu’il contient, le Garcina est présumé être très actif contre les lipides. Des études ont montré sa forte capacité à minimiser voire même à stopper le stockage des lipides.

Après l’administration d’un extrait de Garcina aux rats, il s’est avéré que :

  • Les taux de cholestérol et de triglycérides sont devenus normaux ;

  • En activités, l’utilisation des glucides et l’oxydation des lipides se sont améliorées ;

  • Dans un régime contenant trop de graisses, le taux de triglycérides a diminué. Ceci a été approuvé à la suite d’une autre expérimentation menée sur des femmes souffrantes du problème d’obésité.

Un rôle thérapeutique

L’effet coupe-faim et l’action hypolipidémique du Garcina pourraient être efficaces à considérer pour traiter et même prévenir des pathologies telles que : certains troubles et maladies cardiovasculaires et le surpoids.

Action antioxydante

Des études ont montré que le rôle d’antioxydant que joue le Garcina contribue à la réduction de l’impact oxydatif d’un régime fort en lipides. Il permet également de faire baisser le stress oxydatif qui peut conduire à de graves lésions cellulaires et même à abimer les tissus.

Le Garcina pourrait ainsi devenir une bonne option pour le traitement de pathologies dont le stress oxydatif est responsable, telles que : le diabète, les maladies neurodégénératives, les pathologies oculaires, l’insuffisance rénale…

Action antibactérienne

L’utilisation de l’extrait du Garcina Cambogia s’est aussi avéré être une bonne méthode pour combattre certains champignons et souches bactériennes comme :

  • La Candida Albicans

  • La Escherichia coli

  • Le Staphylococcus Aureus

  • La Klebsellia Pneumoniae

Certaines précautions sont à prendre

Les personnes qui manifestent des symptômes de démence ainsi que les femmes enceintes ou allaitantes doivent éviter de prendre des compléments contenants du Garcina.

Avant de commencer un traitement à base de Garcina, Il est conseillé de prendre un avis médical pour : les diabétiques et les personnes sous cure incluant des catalyseurs de la recapture de la sérotonine.

Au cours d’une cure à base de Garcina, certains effets secondaires peuvent se manifester (diarrhée, maux de tête ou météorismes), mais ils sont inoffensifs et ils ne durent pas longtemps.

Le Garcina Cambogia est un fruit utilisé en Asie depuis des années, en gastronomie comme en médecine. Il présente tant de bienfaits pour la santé. Il a même la possibilité de prévenir ou de lutter contre certaines maladies. Cependant, il faut bien faire attention aux contre-indications liées à son utilisation si jamais on décide d’en prendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *